Partagez | 
 

 共学一族 - Rouleau des Kyougaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Kyuubi
Admin
Messages : 296
Date d'inscription : 29/07/2011

MessageSujet: 共学一族 - Rouleau des Kyougaku   Mar 11 Oct - 2:25
共学一族 - Kyougaku










Fiche du Clan



♠ Chef : [ LIBRE ]
♠ Effectifs : 4 [ 4 - LIBRE ]
♠ Signification : Symphonie
♠ Rôle : Ancien emblème de Kiri, ils n'en restent aujourd'hui pas moins des figures de marque, et représentent l'unité principale de défense du Village de la Brume.


♠ Style de combat : Hijutsu - Armes Kyougaku ; Taijutsu
♠ Raikoukenka : Base de leur Art, les membres possèdent tous des Fuuins Raikoukenka apposés sur leur corps, leur permettant de stocker leurs armes à même celui-ci, bien que leur emplacement favori soit le plus souvent leur bras.


    Histoire

    Longtemps miné par la prodigieuse réputation des Épéistes de Kiri, le Clan Kyougaku a pourtant contribué à l’essor grandissant de Kiri Gakure…et notamment de son acronyme, le Village de la Brume Sanglante. Clan plutôt discret, sa vocation d’assassin a fait le tour du monde et leurs nombreuses capacités de camouflage de ses membres n’ont d’égal que leur art létal du combat. Ayant travaillé en grande collaboration avec les 7 Épéistes de Kiri afin de fonder le Village de Kiri Gakure, l’alliance de ces deux groupuscules devint rapidement l’une des plus létales du monde Shinobi. Guerriers aguerris, ou plutôt assassins de mérite, avec la puissance brute fournie par les Épéistes. Peu de Shinobi, même les plus renommés, peuvent se prévaloir d’avoir franchi les brumes composant les mystiques rivages de Kiri, dans chaque ombre se cachant un assassin de métier. Éliminant avec finesse tout intrus, les Kyougaku représentèrent la première ligne de défense du Village de Kiri depuis la fondation du Village…

    Cependant, au travers des frasques de Kiri, les Épéistes devinrent les légendes de toute une nation. Reconnus et adulés, bien vite la contribution des Kyougaku à la fondation de Kiri fut oubliée, oubliant leurs pertes et leurs propres réussites…désormais considérés comme de la simple chair à canon. Perdant peu à peu leur pouvoir au profit des Épéistes, une rage vengeresse emplit leur cœur. Amère et cynique, cette trahison morale des épéistes engagea un esprit de compétition féroce et destructeur, donnant naissance aux premiers examens Genin sanglants. Commençant une lutte sans merci contre les Épéistes avec comme seul objectif de rattraper leur notoriété, l’ambiance générale de Kiri se basa sur cette compétition sanglante pour le pouvoir, le Mizukage lui-même à l’époque prônant ce type de sélection. Dans un climat de constante compétition, l’ère désormais connu sous La Brume Sanglante est encore un sujet tabou dans le Village de KiriGakure…alors que pour les Kyougaku elle représente leur propre époque de gloire, le moment de la déchéance des Épéistes. Alors que le corps des Épéistes explosa littéralement, les plus imminents Ninja de Kiri désertant et tentant de se soulever contre le régime imposé, les Clans purent reprendre leur place privilégiée. Exempte de la chasse au Kekkei Genkai au vu de leur maîtrise uniquement basé sur les armes, les Kyougaku devinrent bien rapidement l’un des plus éminents clans du Mizu no Kuni.

    Fiers de leur suprématie et de leur victoire sur les Épéistes, des années durant les Kyougaku profitèrent de leur notoriété au sein du Village, profitant du déséquilibre politique suite à l’avènement du Mizukage Yagura. Et pourtant, sans le moindre prémisse, leur statut leur fut arraché. Kiri complètement remanié par la prise de pouvoir de Mei Terumi…mais également par le retour des Épées Légendaires, perdues au travers des quelques fresques de Kiri. De retour par l’intervention d’un Jutsu Interdit, les Épées Légendaires purent pourtant être retournées à Kiri…au grand damne des Kyougaku dont la rancœur subsistait toujours, et qui est toujours de rigueur alors que les Épéistes prennent peu à peu leur place dans la hiérarchie de Kiri.



Dernière édition par Kyuubi le Lun 12 Déc - 5:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-ns.meilleurforum.com
avatar

Kyuubi
Admin
Messages : 296
Date d'inscription : 29/07/2011

MessageSujet: Re: 共学一族 - Rouleau des Kyougaku   Mar 11 Oct - 2:26
Kyougaku - Jutsu


[TOUTES LES TECHNIQUES DU CLAN KYOUGAKU NÉCESSITENT CE PRÉREQUIS :

Spécialité - Armes Kyougaku ; Spécialité - Taijutsu]


RANG C

十指穿弾 - Hōzukimaru
[Lumière Démoniaque]
    Étrangement ressemblant à une lance des plus banales…mais encore une fois le génie des Kyougaku leur a permis de transformer une arme banale en une véritable merveille d’ingénierie. Se séparant en trois sections, l’arme peut être décomposée au bon vouloir de son utilisateur pour des combos surprises. Par exemple, alors que le coup est porté normalement, comme toute autre lance, et bloquée par l’adversaire la décomposition de l’arme permet d’attaquer l’ennemi immédiatement alors qu’il ne bloque qu’une partie de l’arme.



鬼兄弟 - Oni Kyōdai
[Frères Démons]
    Arme de base dans le Clan Kyougaku, il s’agit de deux gantelets de métal d’une grosseur disproportionnée au corps humain. Acéré et enduit d’un poison bénin, leur caractéristique première est cependant en lien avec la chaîne qui relit les deux gantelets et qui donne naissance à un style de combat incroyablement efficace. Utilisé en duo, un gantelet par personne, ce style de combat se base sur une vitesse inouïe et enchaînement d’acrobaties qui permet aux deux membres du Clan de restreindre un ennemi par ces chaînes et en exécutant une pression adéquate complètement déchiqueter un obstacle. Seul, cette arme peut être utilisée de la même manière, mais il faut planter l’un des gantelets sur une surface pour pouvoir exercer le même type d’exercices. Il est à préciser que les chaînes peuvent être détachées des gantelets grâce à un quelconque mécanisme.



RANG B

劈烏 - Tsunzakigarasu
[Division des Crocs]
    Katana tout à fait banal, rien ne le distingue à proprement parlé des autres armes à son effigie et son usage est tout à fait ordinaire. Cependant, ce n’est qu’au dernier moment que le véritable génie de cette arme et de son art d’utilisation fait surface. Combattant jusqu’au dernier moment comme s’il s’agissait d’un quelconque katana, après un coup violent l’arme se segmente en une vingtaine de petits couteaux de à deux lames qui fondent à toute vitesse sur l’ennemi.



蛇尾丸 - Zabimaru
[Queue de Serpent]
    Épée des plus intrigantes, Zabimaru semble pour le moins inoffensive au vu de sa forme particulière où de nombreuses dents parsèment le tranchant de la lame, obstruant son usage…mais pourtant le secret de cette lame est fatal. Capable de se segmenter en plusieurs morceaux, la portée de l’arme peut s’allonger sur plus de 2 mètres par l’intermédiaire des segments reliés. Donnant naissance à de nombreux combos, Zabimaru est une arme au combat rapprochée pratiquement imparable puisque son manieur est capable de diriger sur 3 coups la direction de l’allongement par segmentation de Zabimaru.



RANG A

金沙羅 - Kinshara
[Sal d'Or]
    Faisant référence au très répandu arbre d’Asie, cette arme a la forme d’un fouet de couleur or. Extensible à partir de la garde de l’arme, elle est munie d’une pointe en forme de fleur qui peut être fatale pour l’adversaire. Le style de combat associé est l’un des plus artistiques, l’arme se faufilant avec grâce et dignité au travers des ennemis, les perçant, les percutant ou les obstruant avec une aisance apeurante. Utilisée dans les plus délicates missions, l’arme est utile dans de nombreux domaines autres que le combat, sa fonction extensible et sa pointe acérée la transformant en un outil très utile.


鐡拳・断風 - Tekken Tachikaze
[Poing d'Acier qui Sépare les Vents]
    Arme de combat rapproché, à son invocation Tekken Tachikaze recouvre immédiatement les bras de son utilisateur d’une bande d’acier en guise d’armure de protection, avec une écharpe d’acier pouvant servir à différentes attaques. Deux lames courbes s’apparentant à des poings américains protubérantes apparaissent à chaque main du détenteur, avec à leur bout des crochets acérés. Adéquats pour un style de combat proche de la boxe, le tout se joue sur un échange de coup de poing et d’esquives accompagné d’une force implacable…et pratiquement imparable, les protections d’acier permettant grâce à un réseau de Chakra d’augmenter la vitesse et la puissance des coups.



RANG S

金沙羅 - Ryūmon Hōzukimaru
[Lumière Démoniaque du Symbole du Dragon]
    Arme de destruction massive, elle est tout simplement gigantesque et pratiquement ridicule au vu de ses proportions incompatibles avec le style léger et sournois des Kyougaku…et pourtant, il s’agit d’un atout sans pareille. Consistant en deux lances de moine à la lame gigantesque, ces dernières sont tenues en main par son utilisateur et peuvent contrer tout type d’attaque physiques…et infliger des dégâts considérables. La chaîne qui relit les 2 Lances trouve en son milieu une lame gigantesque appelée un Guan Dao, qui repose le plus souvent en lévitation derrière le Kyougaku. Combattant principalement avec les lances avec une vitesse n’égalant que sa force, survivre à l’une de leur attaque est pratiquement impossible…mais le plus impressionnant reste le Guan Dao qui ne peut être utilisé qu’après quelques attaques à l’aide des lances, mais se révèle fatale. En lévitation, en bougeant les lances le Kougaku dirige la lame avec une vitesse inouïe et qui peut complètement détruire tout ce qui l’entoure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-ns.meilleurforum.com
 

共学一族 - Rouleau des Kyougaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le rouleau, roi du monde
» Chariot GW et Rouleau Kompresseur FW ?
» Maelynn ◭ « Si tu es au bout du rouleau, alors, qui est à l’autre bout ? »
» Au bout du rouleau [PV Guillaume]
» Nouveau charriot de guerre avec rouleau compresseur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Saigen :: P r é a m b u l e :: 蜷局 Toguro :: Rouleaux des Bozuko :: Kiri-