Partagez | 
 

 Tombeau inconnu [Privé Nikkou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
蝦蟇 三忍Gama no Sannin
avatar

Sagara Sanosuke

蝦蟇 三忍
Gama no Sannin


Messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 29/07/2011

Feuille de personnage
Grade: Elite
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Tombeau inconnu [Privé Nikkou]   Mer 13 Juin - 19:07
Chaque pays et chaque village caché avait une caractéristique toute particulière liée à son environnement ou à sa culture. Les shinobis de Konoha étaient connu pour être joyeux, souriants mais également motivé et concentré comme jamais, ceci était certainement dû à ce qu’ils appellent la volonté de feu. Idée difficilement compréhensible par tout individu extérieur au pays du feu, la volonté de feu représentait principalement l’héritage que les générations actuelles allaient laisser à leurs enfants et petits-enfants, la volonté de feu était l’incarnation de la volonté de chaque shinobi de Konoha de faire de son village un endroit où il fait bon vivre, de protéger ses habitants et les gens qu’ils aiment. C’est cette volonté qui fait des shinobis de Konoha ce qu’ils sont, c’est cette volonté qui les pousse à ne jamais abandonner, ne jamais baisser les bras et aller toujours de l’avant quoi qu’il arrive…de la motivation, les habitants du pays du feu n’en manquent pas.
Mais en tant que sennin, comme son maître et le maître de son maître avant lui, Sanosuke avait parcouru le monde pour amasser autant de connaissance qu’il pouvait car, comme lui disait si bien son maître « le savoir est le pouvoir » et le jeune homme ne l’avait compris que plusieurs années plus tard. Bien que la somme de connaissances acquise ne soit rien en comparaison de celle de son maître, les informations utiles étaient stockées dans des parchemins stockés dans un endroit connu de Sanosuke seulement. Mais qu’en est-il des informations pouvant avoir un intérêt militaire certain ? Ces informations n’avaient été stockées nulle part ailleurs que dans l’esprit du jeune sennin.
Mais pourquoi je vous raconte ça au fait ? Ah oui, j’avais presque oublié !
Au cours de ses nombreux et interminables voyages, s’il y a bien un peuple qui avait fasciné et gagné le respect de Sanosuke, c’était bien le peuple du pays du vent. Depuis des générations et des générations, les shinobis de ce pays naissaient, grandissaient et mouraient dans un village perdu au milieu du désert et constamment balayé par des vents secs et des tempêtes de sables. Pour les habitants d’un pays prospère comme celui du feu, vivre dans des conditions pareilles serait impensable…et pourtant….et pourtant au fil du temps se peuple a réussi à s’habituer à ces conditions difficiles et a développé une capacité d’adaptation admirable. C’est en cela que ce peuple à gagner le respect du sannin des crapauds. Les shinobis de ce pays ont donc tous développé un sens aigu de l’adaptation, ainsi qu’un caractère et une volonté ainsi rudes et dures que leur pays. Et c’est à l’heure où Sanosuke retournait dans ce fichu désert qu’il réalisait encore une fois à quel point leur vie quotidienne devait être éprouvante.

Ce peuple était admirable.

Mais que faisait-il dans ce désert ? Quelle mission pouvait bien l’amener si loin de sa patrie alors que d’autres missions, sur des terres moins arides, étaient sans doute disponible ? Ce n’était pas une mission venant de Konoha, mais une demande d’assistance pour une mission, et il avait été expressément désigné. Il y a quelques temps de cela, en parcourant ce désert, Sanosuke avait trouvé un ancien tombeau que sa curiosité avait poussé à visiter. Bien qu’il ait pu sentir un chakra très faible présent dans les sombres catacombes de ce tombeau, il n’en trouva jamais vraiment l’origine sans doute dû au fait que ce chakra était extrêmement faible et quasiment imperceptible. Après avoir pris des notes, comme d’habitude, sur le lieu et ce qu’il avait pu y trouver, Sanosuke avait envoyé une copie de ces informations à Sunagakure…c’est bien normal non ? Le partage d’information était la base de cette alliance.

Beaucoup de légendes couraient autour de ce lieu, mais ce jeune guerrier n’était pas homme à croire à des histoires toutes plus invraisemblables les unes que les autres, il était un homme de conviction et par-dessus tout un homme qui avait besoin de preuves et de certitudes pour croire en l’une de ses légendes…et il n’avait rien trouvé dans ce tombeau qui pourrait justifier une de ces histoires...rien d’autre que de la poussière. Mais alors pourquoi le contacter maintenant après tout ce temps ? Il avait sans doute été expressément demandé car il était le dernier à l’avoir exploré, mais que justifierai cette mission ? Y aurait-il eu du changement depuis la dernière fois ?
Oui du changement il y en avait eu, et pas qu’un peu. Depuis quelques semaines, des rapports d’habitants des villages avoisinants ce tombeau avaient rapporté la présence de créatures à l’aspect monstrueusement démoniaque. Bien sûr ces rapports ne furent pas pris au sérieux jusqu’à ce que ces présences se transforment en attaque, et les créatures semblaient s’aventurer de plus en plus loin de leur tombeau…cela ne présageait rien de bon et Suna avait sans doute décidé d’agir vite et fort et en envoyant deux puissants shinobis régler ce problème, deux puissants shinobis…Sanosuke était l’un d’entre eux, ce dernier ne connaissait pas l’identité de celui qui serait son partenaire.
Au cours de son trajet Sanosuke se mis à se rappeler d’une légende sur ce tombeau qui collerait plutôt bien à cette situation...un homme au chakra maléfique enfermé et scellé dans ce tombeau, maître de créatures démoniaques selon les légendes de l’époque. Mais l’étude de cette histoire avait soulevé une question : pourquoi maintenant ? Pourquoi Sanosuke n’avait-il rien détecté d’alarmant il y a quelques temps de cela ? Il espérait découvrir toutes les réponses dans ce tombeau, du moins c’est ce qu’il espérait à l’heure où il s’approchait.
Le sable remplissant toujours ses sandales, Sanosuke s’arrêta quelques secondes pour contempler le tombeau. D’apparence sobre, ce qui l’avait surtout marqué lors de son premier passage était la présence de deux piliers en pierre de chaque côté, et avec le temps l’un d’entre eux était tombé en morceau, cassant ainsi l’équilibré qui régnait depuis je ne sais combien de temps. D’apparence extérieure, rien ne semblait avoir changé depuis sa dernière visite, ou du moins c’est ce qu’il semblait remarquer au premier coup d’œil.

S’avançant lentement au milieu des piliers encore debout, il pris son temps pour avancer et redécouvrir l’entrée…son partenaire n’était pas encore là, bientôt il arriverait et bientôt tous deux pourraient pénétrer, une fois encore, dans ces catacombes où les ténèbres règnent en maitre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
風二番KazeNiban
avatar

Makkura Nikkou

風二番
KazeNiban


Messages : 380
Date d'inscription : 29/07/2011

Feuille de personnage
Grade: Niban
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tombeau inconnu [Privé Nikkou]   Mer 27 Juin - 0:34
Dans quoi s’était-il embarqué cette fois ? Parcourant le désert à grande enjambées, il s’imaginait déjà ces couloirs sombres et poussiéreux et les obstacles invisibles dans une pénombre oppressante, il ne pouvait que maudire sa fonction qui l’avait envoyer dans cette nouvelle mission. Prêt à tout pour Suna, fallait-il vraiment que sa propre dévotion soit mise à l’épreuve dans cet exercice qu’il répudiait ? Loin d’être une mission impossible, sa nature elle-même ennuyait plutôt Nikkou. Parcourir des centaines de lieu de souterrains ensevelis dans le désert, le sable s’infiltrant dans quelques parois et obstruant des passages pour offrir des détours interminables. Fallait-il vraiment que lui, KazeNiban de fonction et adorateur du monde libre, se voit enfermé sous terre pendant des heures à rechercher quelques vieux artefacts…loin d’être enchanté lorsque la très chère Kazekage, un sourire en coin en sachant qu’elle allait embêter son partenaire, lui avait demandé de prendre personnellement en charge cette mission. Connaissant parfaitement ce qu’impliquait la dite mission, il avait froncé les sourcils de déplaisir mais sous les viles flatteries de cette perverse qu’était sa Kazekage, trop rusée pour le bien de Nikkou, sur ses talents dans l’art du Fuuin no Jutsu l’avait bien vite amadoué. Le dépeignant comme spécialiste des différents Chakra et des Dimensions extérieures, doublé d’un maître dans le Scellement, capable de repousser les créatures et êtres sur-dimensionnels comme personne…à moitié flatté, bien que doublé de méfiance quant à cette attitude flatteuse, Nikkou n’avait pas pu s’empêcher d’accepter la mission. Du moins, la présence du Conseil qui avaient osé les sourcils en entendant qu’un si jeune individu puisse maîtriser l’art Sacré du Fuuin l’avait plutôt obligé à saisir l’opportunité…se promettant de rendre cette bassesse à Yurikô devant le Conseil, jeu auquel ils s’adonnaient depuis l’entrée en fonction de Nikkou.

De mauvaise foi, Nikkou avait donc accepté la mission avec peu d’entrain…et après les deux heures de recherche et de marche vers ces souterrains archaïques, son humeur se détériorait à vue d’œil. Grommelant alors que sa bonne humeur naturelle s’envolait, il pestait contre la décision de Yurikô de l’envoyer là-bas…mais prenant le tout en rire plus qu’autre chose, il savait éperdument que cette mission était d’une importance capitale, et que peu de Shinobis de Suna pouvaient vraiment se prévaloir d’être capable de se charger d’une telle tâche. Dévoué pour le Village, il comprenait mieux que quiconque l’importance de la mission et malgré ses quelques réprimandes, plutôt pour se désennuyer qu’autre chose, il n’essayait que de dédramatiser la situation. Dans une époque en pleine déchéance où les ennemis étaient trop nombreux et bien trop engagés désormais. À la suite de pratiquement un siècle de paix et de sérénité, les guerres se succédaient dans une tempête violente et sanglante. L’apparition de Satori Tojou avait mis Suna sur le quai vive, après la terrible conclusion d’Iwa, membre de l’Alliance, Suna devait plus que jamais renforcer la sécurité interne et externe. Le Village ne pouvait permettre la moindre ouverture à l’organisation et encore moins leur céder le moindre atout…telle était la raison de la présence de Nikkou.

Alors que quelques légendes racontaient le règne de terreur qu’un Ermite du Désert, rendu fou à lié par le pouvoir, avait imposé dans les confins du Kaze no Kuni, nombreuses étaient les familles de ces contrées qui se rappelaient au travers de leur ascendance les créatures difformes qui avaient été crées dans ces temps anciens. Alors que de nombreux individus racontaient l’intervention de véritables Démons, le Village de Suna avait bien vite comprit l’implication du Kinjutsu nommé Chimera, créant des êtres difformes par l’intervention de plusieurs espèces. Intervenant rapidement, les Ninjas de Suna n’avaient pu se rendre jusqu’au Créateur et avaient dus lancer un puissant Fuuin no Jutsu pour sceller le Chimera…et son détenteur qui y était lié. Enfermé depuis désormais des siècles, bien vite les rumeurs démoniaques avaient cessés…mais depuis quelques temps, les Villageois avaient signaler des croisements étranges donnant naissance à des bêtes sanguinaires et qui peuplaient les régions. Loin d’être dupe au vu de la proximité de ces apparitions et du tombeau, les hautes instances de Suna avait immédiatement saisit la portée de ces rumeurs…et c’est Nikkou lui-même qui avait émis la théorie concernant les fissures du Sceau. Créé il y a trop longtemps, le Sceau avait du s’affaiblir au vu des derniers bouleversements dans les Chakra aux alentours. Le Sceau depuis plus d’un siècle à proximité d’un emploi de Chakra stable depuis la fin des Guerres avait du être ébranlé par les guerres en présence. Le mélange des Chakra des inimitié avaient certainement engendré des perturbations dans la structure énergétique du Sceau et laissé la place nécessaire pour qu’au file des années le Sceau se fissure…théoricien du Fuuin de renommé, les dires de Nikkou avaient été approuvés par les Anciens du Conseil et, bien que Nikkou s’en plaignait, il savait pertinemment l’importance de remettre ce Sceau en place. Avec les ennemis rodant au alentour un tel pouvoir ne pouvait être découvert et avoir une telle menace sur les terres de Suna ne représentait déjà rien de bon avec la menace qui planait à l’extérieur.

Pressant l’allure, Nikkou enjambait les foulées et évitaient les quelques pièges posés par Suna pour les ennemis avec l’adresse que seul un Haut Placé de Suna pouvait détenir. Il devait mettre fin à cette mission au plus tôt et par le fait même enrayer la menace interne et externe que représentait le fameux Chimera. Sans compter qu’avec un peu de chance, s’il se dépêchait, il pourrait profiter du doux soleil plutôt que de se morfondre dans l’ennui mortel des catacombes...Aussitôt quelques promesses de chaleur et le doux murmure du vent du Désert lui revinrent à l’esprit. Écartant les mornes catacombes de son esprit, il se rappelait l’amour de sa patrie et de l’instinct maternel de Suna. L’enlaçant dans sa quiétude et sa bonté tel un enfant, l’enivrant des plus fabuleuses douceurs…

Que diable ! Il fallait se reprendre. Il était un Shinobi après tout et sa mission visait avant tout à protéger Suna…écartant ce manque de professionnalisme d’un revers de la main, Nikkou refocalisa son attention sur le chemin sinueux qui l’amènerait jusqu'à la fin de cette mission…mais il était visiblement trop tard. BANG !!! Le choc terrible et ridicule de deux corps qui s’entremêlent au croissement d’une dune qui cachait l’un à l’autre, alors que le bruit des vents méridionaux couvrait le bruit des pas de l’autre, les deux Shinobis s’étaient rencontrer dans une étreinte forcée et était tous les deux tombés à la renverse sur les sables chauds dans une situation comique et ridicule…

    « Merde !!! Tu peux me dire ce que tu fous à traîner devant ces catacombes ? Tu fais intentionnellement tomber les honnêtes gens que tu croises ? Avec le sourire que tu me fais tu dois être l’envoyé de Konoha. »


Évêché au sol se frottant d’une main rude la bosse en devenir où le front des deux hommes s’étaient rencontré. Le ton mi-moqueur et faussement réprimant, un bref éclair comique éclaircissait ces paroles provocantes, le KazeNiban prenant un malin plaisir à rire des situations les plus dramatiques…apportant habituellement avec lui dans le rire ses condisciples.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
蝦蟇 三忍Gama no Sannin
avatar

Sagara Sanosuke

蝦蟇 三忍
Gama no Sannin


Messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 29/07/2011

Feuille de personnage
Grade: Elite
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tombeau inconnu [Privé Nikkou]   Mer 27 Juin - 14:38
Un tombeau, lieu du repos éternel des plus grands de cette histoire, lieu où chaque homme important de ce monde pouvait désirer se faire enterrer avec ses objets de valeurs qui le suivraient dans sa tombe pour l’éternité et bien plus encore. Oui, généralement ce sont des personnes importantes qui peuvent se payer un tombeau, alors qui pouvait bien être la personne qui avait ordonné la construction de celui-ci ? Peut-être un illustre inconnu, toujours est-il qu’il avait bien pris soin de faire construire le sien dans un lieu reculé de ce désert hostile, l’abri des regards et des mauvaises intentions. Mais aujourd’hui ce n’était pas une visite touristique ou des fouilles archéologiques qui amenaient le jeune guerrier de Konoha en ce lieu reculé, si loin de sa maison. Si cela avait été juste une simple visite il n’aurait même pas prit la peine de se déplacer…ici reposait sans doute quelque chose d’important, quelque chose qui lui était passé sous le nez la dernière fois qu’il était venu et ce quelque chose avait fait des morts. S’en voulait-il de ne pas avoir été assez vigilant ? Non, il avait appris avec le temps que les remords et regrets pourrissent la vie, diminuent les capacités et font perdre de vue l’objectif essentiel : tout ce dont il n’avait absolument pas besoin aujourd’hui.
Rien ne prouvait que les choses responsables de ces meurtres étaient déjà réveillées à l’époque où il était venu ici, rien ne prouvait qu’il avait foiré quelque chose et ce n’était pas vraiment le moment de pleurnicher, de demander pardon ou toute autre chose. Il était ici en mission, une mission qui allait devoir mobiliser toutes ses ressources et il devait rester concentrer sans quoi il risquait de merdait, peut-être pour la seconde fois, et aujourd’hui il ne pouvait se le permettre car il n’était pas seul sur ce coup.
Ne voyant pas son camarade arriver, le jeune shinobi posa sa main droite sur le mur à l’entrée de ce tombeau et un profond éclair glacial rentra par son bras et descendit le long de sa colonne vertébrale, l’immobilisant ainsi sur le coup. Qu’est-ce que c’était ? Qu’était ce chakra sombre et malsain qui emplissait l’atmosphère du tombeau à tel point qu’il en suintait jusque dans les murs, jusqu’à l’extérieur de ce tombeau. Sano avait vu bon nombre de combattant au chakra sombre chargé de haine mais celui-là était d’un tout autre niveau et en rien comparable avec ce qu’il avait pu ressentir. Ce chakra l’embrouillait la tête comme des ongles traçant leur chemin sur un tableau noir. Ce chakra était chargé d’une violence sombre et bestiale, c’était…perturbant, déroutant et effrayant pour quelqu’un de non-initié : mais Sanosuke n’était pas étranger à l’inconnu, à la violence et la rage…il lui suffit de se concentrer, de faire la paix dans son esprit pour que tout redevienne calme…ce ne fut pas simple, mais il y arriva néanmoins.
Se retourna, plus par réflexe qu’autre chose, Sano percuta un autre home et tous deux se retrouvèrent à terre en une position assez ridicule pour deux hommes de leur stature. Tous deux mirent quelques secondes à se lever et le guerrier des crapauds fut le premier à tendre la main, pour engager la conversation :

« On t’a jamais dit de pas arriver derrière quelqu’un sans prévenir ? Vu ta maladresse tu dois être celui que j’attendais, ça commence bien ! »

Il n’y avait aucune raison pour que le guerrier de Konoha soit le seul à recevoir des vannes sans jamais les rendre. Non mais c’est quoi ces manières de percuter les gens et de même pas avoir la politesse de se présenter ? Impardonnable ! Enfin bref, Sanosuke se releva et se frotta les cheveux pour en enlever le sable qui venait de s’y accumuler et se pencha enfin pour observer l’intérieur du tombeau. A quelques mètres devant étaient positionnés des torches mais au-delà rien n’était visible…il n’y avait que les ténèbres, que les ténèbres et le silence que l’on s’attendrait à voir dans n’importe quelle demeure funeste de ce genre. Une seule chsoe clochait : ce foutu chakra :
« Tu le sens aussi ? Ce chakra »

S’avança dans le tombeau de quelques mètres, Sanosuke s’arrêta devant les deux torches et prit une profonde inspiration…peu importe le nombre de fois où il le faisait, il ne s’habituait jamais à l’arrière-goût que cela lui laissait dans la bouche. Sans attendre, il cracha de l’huile sur le tissu au sommet des deux torches venant s’étaler équitablement. Il dégaina ensuite deux kunais et les percuta l’un contre l’autre, créant des étincelles venant embraser l’huile, allumant ainsi la torche.
« Tiens. Et surtout aucun commentaire sur ce que je viens de faire »

Tendant ainsi une torche à son camarade, le jeune homme préférait détendre l’atmosphère ; en effet tous à Konoha étaient au fait de ses capacités à maîtriser l’huile…ce n’était peut-être pas très esthétique mais cela pouvait être diablement utile et efficace. Ainsi, avec ces torches, les deux guerriers y verraient plus clair. Lequel des deux voulait plonger en premier dans les ténèbres, le jeune guerrier des crapauds se tourna vers son compagnon de fortune pour lui demander implicitement s’il était tenté d’y aller en premier ou non…peu importait au fond. Mais d'ailleurs qui pouvait bien être cet homme? On avait bien précisé au jeune Sanosuke qu'un autre shinobi de talent viendrait lui prêter main forte, au nom de l'amitié et de l'alliance liant Konoha et Suna. Mais a part sa maladresse, qu'avait-il de si spécial pour avoir été réquisitionné pour cette mission? Sano espérait qu'il ai une réponse rapidement, car il avait intérêt à pouvoir compter sur son camarade de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tombeau inconnu [Privé Nikkou]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Tombeau inconnu [Privé Nikkou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Route nationale numéro 2 un tombeau à ciel ouvert
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» [Mission] Un Tombeau sous l'océan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Saigen :: A s c e n s i o n :: 風の国 Kaze no Kuni :: Déserts du Vent :: Dunes-