Partagez | 
 

 歴史 - L'Épopée des Shinobi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Kyuubi
Admin
Messages : 296
Date d'inscription : 29/07/2011

MessageSujet: 歴史 - L'Épopée des Shinobi   Dim 11 Sep - 20:55
歴史 - L'épopée des Shinobi







Arc 1er ; La déchéance d'un monde




Notre histoire prend place un peu plus d'un siècle après les aventures de Naruto Uzumaki, ainsi que celles de ses camarades. Ces péripéties avaient enfin débouché sur une longue période de paix, qui outre l’alliance Shinobi qui s’était jadis instaurée afin de vaincre le dénommé Tobi, avait parachevé le rapprochement des grands villages Ninjas, collaborant jusqu’alors étroitement afin de satisfaire des intérêts communs. Ces années furent également marquées par une économie des plus florissantes, qui permirent à l'ensemble des régions du monde de se développer durablement, jusque là essentiellement marquées par les nombreux affrontements militaires qui jalonnèrent l'Histoire. Cette croissance profita dès lors considérablement à ce que l'on appelait les villages Ninjas mineurs, qui entendaient bien exploiter cette conjoncture favorable afin de contester leur suprématie aux principales puissances que représentaient Konoha, Kiri, Suna, Kumo et Iwa.

Trop longtemps victimes ou ignorés, ils scellèrent dans le secret une solide coalition dans cette optique, afin de se lancer dans une grande entreprise de reconquête particulièrement ambitieuse. Bien organisés et se dotant rapidement d'une force militaire respectable, ils réussirent de cette manière à étendre leur sphère d'influence en envahissant de manière éclair les pays neutres, impuissants, qu'ils annexèrent à leur propre territoire. Les villages majeurs, pris de court et ne souhaitant guère s’engager dans un nouveau conflit, n’étaient intervenus. Forts de ces nouvelles ressources, de leur nouveau potentiel, et aspirant à enfin s'imposer sur le devant de la scène Shinobi, Ame, Oto, Taki et Kusa avaient dès lors décidé de passer à l'ultime phase de leur stratégie : attaquer par surprise les grandes nations de ce monde, plongeant de nouveau celui-ci au cœur d'une Cinquième Grande Guerre Ninja, il y a aujourd’hui près d’une dizaine d’années.

Pris de court et mal préparés depuis tant d’années de paix, Konoha, Kiri, Suna, Kumo et Iwa essuyèrent de sérieux revers, qui entraînèrent conséquemment les défections tant des plus démoralisés que celle des pacifistes et des plus mal intentionnés, qui voyaient en ce contexte l’occasion idéale de déserter. De tels évènements firent ainsi prendre conscience de la gravité de la situation aux instances dirigeantes, qui organisèrent avec davantage de recul la riposte la plus appropriée. L’ensemble de ces manœuvres déboucha finalement sur un rééquilibrage de l’ensemble des effectifs en présence, et par la force des choses, sur un statut quo qui perdura jusqu’au terme du conflit. Ce, en dépit de tentatives audacieuses et de nombreuses batailles toutes plus sanglantes et meurtrières les unes que les autres. Au terme de cette impasse, un armistice fut logiquement signé entre les deux camps, avant qu’un véritable traité de paix ne soit enfin ratifié.

Néanmoins, il était à présent venu le temps de faire face aux conséquences : Si chaque village ressortait de cet affrontement tout naturellement affaibli, il leur était dorénavant nécessaire de faire face à la prolifération inquiétante de Nukenins de même qu’au mécontentement important de leurs populations, qui dénonçaient une guerre encore plus inutile que les précédentes et des sacrifices vains. Cet environnement morose déclencha par ailleurs l’émergence de multiples organisations obscures et parfois criminelles, constituées de déserteurs et d’opportunistes, tirant profit de ce climat instable et de la misère afin de sévir puis d’étendre leurs activités le plus souvent frauduleuses, envenimant la situation. L’importance considérable prise par certains de ces groupes en fit des formes de conglomérats qui devenaient impossible à contrôler, et dont l’influence ne cessait de croître, apparaissant comme une menace potentielle à l’autorité même des villages.

C’est dans ce contexte des plus lugubres que se réunirent clandestinement un groupuscule de Ninjas aux capacités exceptionnelles, venus de différents horizons, avec pour objectif de renverser l’ordre nouvellement établi au terme de cette guerre. Chacun de ces Shinobis comptait parmi les plus brillants de sa génération, et ces derniers formèrent finalement une confrérie semi-hiérarchisée qu'ils baptisèrent "Satori Tojou". C’est ainsi qu’ils parvinrent à fédérer autour d’eux un grand nombre de Nukenins adhérant à leur cause, tout en obtenant le soutien matériel et financier de ces nébuleuses corporations, qui percevaient en cette occasion le moyen de supplanter les villages Ninjas. Grand perdant du dernier affrontement et abandonné par ses homologues, qui privilégiaient leur propre situation, c’est Iwa qui fut donc la première victime de cette armée de l’ombre, finissant inexorablement par tomber entre les mains de cette dernière.

Le village de la Roche fut alors rebaptisé Yume Gakure, et pleinement investi par cette nouvelle organisation qui venait de le conquérir. Devenant son quartier général, il s’imposa progressivement comme la destination privilégiée des déserteurs, entraînant l’affaiblissement des autres groupes et conglomérats qui voyaient leurs rangs rejoindre ceux de Yume. Exploitant cette aubaine, les villages Ninjas parvinrent enfin à les éradiquer, mais furent confrontés à un nouveau problème : L’accueil des survivants de Iwa, générant des tensions entre ces immigrés et les « autochtones ». Ces différends furent particulièrement palpables à Kumo, qui fut conséquemment la prochaine cible de la Satori Tojou. Insuffisamment remis des séquelles de la guerre et tiraillé par ces luttes internes, il ne put rivaliser avec ce redoutable ennemi, déposant à son tour les armes et voyant ses Ninjas et ressortissants imiter ceux du Pays de la Terre qu’ils venaient de rejeter…

Aujourd’hui, les dernières grandes nations Shinobis que sont Konoha, Kiri et Suna semblent toutefois avoir su profiter de ce répit pour finaliser leur rénovation, et leur redressement aussi bien économique que militaire, afin de pouvoir faire face à Yume, mené par les Satori Tojou. Néanmoins, ils connaissent des difficultés dues à l’assimilation des survivants de Iwa et Kumo, tandis que dans cet environnement, Kiri semble plus à l'écart au regard des évènements du continent. Pire, au sein de chacun des villages, certains individus envisagent de prendre possession des territoires restés vacants plutôt que de se concentrer sur la Satori Tojou, ou envisagent même d’éventuelles alliances avec celle-ci pour se débarrasser de leurs rivaux de toujours... Mais cette dernière ayant considérablement évoluée depuis sa création, elle connaît dorénavant quelques dissensions entre ses dirigeants constitués de ses Princes Fondateurs, et de leur armée de Nukenins aux aspirations de plus en plus disparates…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-ns.meilleurforum.com
 

歴史 - L'Épopée des Shinobi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Siège d'Etherna ... Première étape d'une épique épopée
» Shinobi No Hattan
» Les débuts dans le monde shinobi
» Metal Shinobi Solid (PV Shinda Michiki)
» Sea Wolf, l'épopée légendaire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Saigen :: G e n è s e :: 歓迎 Kangei :: La Légende des Shinobi-